Prospectus sur Sayyid Qutb Agrandir l'image

Prospectus sur Sayyid Qutb

Nouveau

0,06 € TTC

Ajouter à ma liste

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Noter / écrire un commentaire

Sayyid Qoutb est né en 1906 au sein d'une famille soufie dans la région d'Asyùt en Egypte, où il fut élevé selon la tradition pronant l'attachement et la dévotion aux saints. Dans sa jeunesse, il s'adonna à la pratique de l'astrologie et de la magie et était sollicité par les jeunes femmes afin de jeter des sorts, essentiellement pour les relations amoureuses. Après avoir terminé ses études au Caire en 1924 il travailla en tant que professeur et entra dans une phase de doute et d'athéisme, influencé par les philosophies matérialistes européennes.  Dans les années 30, Sayyid Qoutb écrit des articles dans de nombreux journaux, lançant à l'occasion un appel ouvert au naturisme dans les rues du Caire, défendant son point de vue dans le journal al-Ahram en juillet 1938. En 1939, il publia une étude, plus tard publié en tant que livre, intitulé La représentation de l'art dans le Coran. Dans cet ouvrage il se moque et insulte plusieurs Prophètes d'Allah parmi lesquels Abraham, Moïse, Salomon, David ( ‘alihoum salam) et il fait des insinuations déplacées envers le Prophète Jésus (‘alih salam) et Marie ( ‘aliha salam). Dans les années 1940, les écrits de Sayyid Qoutb sur l'Islam étaient écrits d'un point de vue purement littéraire, et n'étaient aucunement lié à une doctrine islamique. C'était un artiste littéraire, un écrivain qui s'essaya sans succès à la poésie. Helmy Namnam un journaliste égyptien à l'origine d'un livre sur la révolution socialiste de 1952 (dans laquelle Sayyid Qoutb a joué un rôle), déclare que jusqu’en 1948 Sayyid Qoutb visitait de temps à autres les bars pour y boire du cognac.

Your Store Copyright Here

Avis