Explication du Hadith de Jibril - Sheikh 'Abdel-Mouhsin Al-'Abbâd Al-Badr Agrandir l'image

Explication du Hadith de Jibril - Sheikh 'Abdel-Mouhsin Al-'Abbâd Al-Badr

Ce hadîth est le premier hadîth dans le Livre de la Foi dans l’Authentique de Mouslim. Il a été rapporté par Ibn ‘Omar (le fils de ‘Omar) qui lui-même l’a rapporté de son père (‘Omar). 

Plus de détails

Nouveau

4,00 € TTC

Ajouter à ma liste

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Noter / écrire un commentaire

Ce hadîth est le premier hadîth dans le Livre de la Foi dans l’Authentique de Mouslim. Il a été rapporté par Ibn ‘Omar (le fils de ‘Omar) qui lui-même l’a rapporté de son père (‘Omar). Il y a une histoire à propos de la narration de ce hadîth qui a été rapportée par Mouslim en introduction de ce hadîth avec sa chaîne de transmission d’après Yahyâ bnou Ya’mar qui a dit :

"Le premier qui a parlé sur la prédestination dans la ville de Basorah est Ma’bad Al-Jouhanî ; nous partîmes moi et Khâlid bnou ‘Abdir-Rahmân Al-Himyarî en pèlerinage ou en ‘omrah.

On se dit : Si nous rencontrions l’un des Compagnons du Messager d’Allah ﷺ nous pourrions le questionner au sujet de ce que ceux-là disent au sujet de la prédestination. (Allah) nous facilita la rencontre de ‘Abdoullah bin ‘Omar bin Al-Khattâb qui entrait dans la mosquée. Nous nous plaçâmes tous deux, moi et mon compagnon, à ses côtés l’un à sa droite et l’autre à sa gauche et je me doutais que mon ami me laisserait à moi la responsabilité de parler. Je dis alors : ‘’Ô Abou ‘Abdir-Rahmân  ! Il y a des gens qui sont apparus chez nous qui lisent le Coran et cherchent la science (et il en cita d’autres parmi leurs caractéristiques) et ils prétendent qu’il n’y a pas de prédestination et qu’Allah ne sait les choses qu’après qu’elles arrivent’’. Il répondit (‘Abdoullah ibn ‘Omar) : ‘’Si tu les rencontres, fais leur savoir que je suis innocent d’eux et qu’ils sont innocents de moi ! Et par Celui par Lequel ‘Abdoullah bin ‘Omar jure, si l’un d’entre eux venait à donner en aumône l’équivalent de la montagne d’Ouhoud en or, Allah n’accepterait pas cela de lui jusqu’à ce qu’il croit en la prédestination !’’. 

Your Store Copyright Here

Avis

10 d'autres articles de la même catégorie